Le Blanc éprouvé

Édition, affiche

Le blanc est composé de nombreuses notions, qui soulignent sa position d'outil essentiel dans les domaines de créations, qu’il incarne le silence en musique, le vide en peinture ou l’espace en typographique. En design graphique, le blanc fait parti de l'architecture de la composition typographique. Tout d'abord il est nécessaire car il rend visibles les signes et ensuite il structure la page. Dans un premier temps j'ai expérimenté la place de l'espace blanc à différentes échelles : la contreforme, l'interlettre, l'intermot, l'interligne, la marge et l'alignement. La manipulation de ces paramètres m'a permis de tester la lisibilité et d'enrichir ma pratique du design graphique.

Le projet se développe autour de l'étude de cinq formats imprimés qui considèrent le blanc comme un outil au service de l'information : le livre de poche, le dictionnaire, le programme, le journal et l'affiche. Chacun dans une optique d'optimisation de l'espace, ils permettent d'établir une étude et de concevoir une démonstration afin de mettre en avant trois notions qui m'intéressent. Ensuite il s’articule en trois phases, tout d’abord une série d’affiches qui montre le blanc comme espace visuel et perceptif, ensuite une sélection de nuances des papiers, le blanc est aussi une surface sensorielle et enfin un dépliant qui travaille le blanc dans l’espace du design à travers cinq différentes étapes de pliage.


Affiches imprimés en sérigraphie, 600x800 mm. Impression jet d’encre pour le dépliant. 2014